Expériences et applications

Depuis 1971, sur 3 hectares, Dominique Soltner multiplie les observations touchant les cultures, l’élevage, les haies bocagères et le jardinage.

Ont été ainsi pratiqués de manière temporaire sur des parcelles :

  • des cultures (maïs, blé, pommes de terre, prairies, fourrages annuels...)
  • des élevages (moutons, chevaux, volailles...)
  • des potagers, vergers, jardins floraux, avec de multiples modes de travail et non travail du sol, de mulchs et engrais verts, sur une vaste gamme de légumes de fleurs et de fruits...
  • des haies de toutes sortes (taillées, libres, brise-vent de toutes tailles et toutes compositions, boisements, alignements, haies mixtes....)...
  • des techniques : compostages, bois-énergie, bois-amendement (brf et variantes), procédés d’arrosage et de cultures sans arrosage...
  • des innovations de matériels en atelier expérimental...

Toutes ces activités restaient modestes : il s’agissait moins d’«expérimentations » que de pratiques à petite échelle permettant de délaisser de temps en temps le bureau au profit des jardins et des champs.

Car, pour la série «Haies et jardins écologiques» en même temps que s’installaient, années après années, des haies et des jardins, le contact était continuel avec des réalisations chez des particuliers, des jardiniers, des agriculteurs, sur des communes, et parfois en liaison avec des services de l’Equipement et des autoroutes, avec des pépiniéristes, paysagistes, ou entrepreneurs de travaux publics... Mutuellement donc nous appliquions les résultats de nos expériences et essais, à des réalisations en vraie grandeur.

Ci-dessous, quelques vues des expérimentations bocagères et jardinières ...et vues agrandies sur la vue «défilement animée»

(double-clic sur une image pour avoir un plus grand aperçu).

 
	1976-91 - Allée de Tilleuls Euchlora, doublés de haies taillées mixtes de Charme-Erable champêtre, plus persistants variés.
 
	1976-91 - Haie taillée montée progressivement (20 cm par an en 2 tailles). Charme-Erable champêtre + persistants.
 
	1992 - L’année de l’apparition en pépinières de l’Orme «Ulmus resista Sapporo gold 2», cet orme est planté ici pour essai brise-vent.
 
	L’étonnante croissance d’Ulmus resista ! Ici à l’automne après 7 saisons de pousse (1992-98), et taille verticale latérale annuelle.
 
	Brise-vent «moyen», ou «perchis», à base de grands arbustes : Prunier mirobolan, Aubépine, Charme, Erable champêtre, Cornouillers... Et taille latérale régulière, qui va continuer à monter, à la tailleuse à lamier.
 
	Jardin expérimental servant de support au GUIDE DU NOUVEAU JARDINAGE SANS TRAVAIL DU SOL : des plates-bandes cultivées «sur mulch», d’autres «sur compost de déchets verts» ou «compost vert».
 
	L’utilisation du «Compost vert» en «support de semis».
 
	Le résultat du compost vert en «support de semis» : aucune levée d’herbe parmi les plants de légumes et fleurs semés en vue du repiquage ou directement en place.
 
	Haie de fleurs mi-annuelles, mi-vivaces, en semis direct sur compost vert.
 
	Les semis d’engrais verts en mélange, sur sol tout juste dégagé et griffé, sont l’une des recherches en «jardinage sans désherbage» testé sur ce jardin expérimental.
 
	Autre recherche : la dormance des graines adventices, qui parfois lèvent en masse après travail du sol, puis disparaissent durant plusieurs années.
 
	Tout en testant sur fruits et légumes l’absence de tous fertilisants, pesticides et herbicides.
 
	Toutes sortes de variantes en cultures de fraisiers, sur divers mulchs, avec plusieurs procédés naturels contre l’enherbement.
 

TXT_RECHERCHER

Sciences et Techniques Agricoles Parc d’Activités du moulin Jacquet - BP 157 141, boulevard de Poitiers 79303 Bressuire cedex Tél. : (33) 05 49 74 25 99 Fax : (33) 05 49 74 23 08
9 - 9 - mooflow